American people can buy antibiotics in Australia online here: https://buyantibiotics-24h.com/ No prescription required and cheap price!

Observance

REYATAZ®
Atazanavir
Famille :
Inhibiteur de la protéase virale : IP
Laboratoire :
BRISTOL MYERS SQUIBB (information  01 58 83 60 00) Formes galéniques :
Conservation : à température ambiante dans sa boite d’origine
Dispensation à l’hôpital et en ville
Coût de traitement journalier : 15.55 € (avec Norvir 100 mg X 2/j compris)

I NDICATION : Infection à VIH chez l’adulte prétraité, toujours en association à d’autres agents antirétroviraux.
P OSOLOGIE RECOMMANDEE :
- deux gélules de 150 mg par jour, de préférence avec de la nourriture (repas normal ou col ation substantiel e) en association avec 100 mg
de N
- si l’association n’est pas possible, deux gélules de 200 mg par jour de ODALITES DE PRISE : A prendre au cours d’un repas. Ne pas ouvrir les gélules.
E FFETS INDESIRABLES :
- Augmentation des taux de bilirubine non conjuguée plasmatique (par inhibition compétitive de l’UDP-GT 1A1) avec effet dose-
dépendant, réversible à l’arrêt du traitement, non associé à une hépatotoxicité : ictère, jaunisse
- Digestif : dyspepsie.
- Eruptions cutanées, maux de tête, insomnie, fatigue.
- Lipodystrophie surtout sur le mode hypertrophyque et troubles métaboliques (intolérance au glucose, diabète, hypertriglycéridémie,
hypercholestérolémie). Cependant, le Reyataz entraine moins de troubles métaboliques que les autres inhibiteurs de protéase notamment à
type d’hyperlipidémie.
- Chez le patient hémophile, la prudence doit être de mise comme pour les autres inhibiteurs de protéase en raison du risque accru de
saignements.
ONTRE INDICATIONS :
- Hypersensibilité à l’atazanavir ou à l’un des excipients.
- Insuffisance hépatique modérée à sévère.
- Rifampicine (RIFADINE®, RIMICTAN®, RIFATER®, RIFINAH®), cisapride (PREPULSID®), quinidine (SERECOR®, QUINIMAX®), bépridil (UNICORDIUM®),
pimozide (ORAP®)
- dérivés de l’ergot de seigle : ergotamine (GYNERGENE CAFEINE®), dihydroergotamine (DIHYDROERGOTAMINE®, SEGLOR®, TAMIK®, IKARAN®),
méthylergométrine (METHERGIN®)
- Millepertuis : Hypéricum perforatum (MILDAC®, PROCALMIL®)

Inhibiteurs de la pompe à protons (INEXIUM®, LANZOR®, OGAST®, MOPRAL®, OMEPRAZOLE®, ZOLTUM®, EUPANTOL®, INIPOMP®, PARIET®).
Pour plus d’informations, Contactez le CIFASSIH 24 h/24 au ( 03.20.69.46.64. - Fax 03.20.69.46.15 - E.mail : servmalinf@ch-tourcoing.fr
Centre Hospitalier de Tourcoing - 135 rue du Président Coty - 59208 Tourcoing cédex I NTERACTIONS MEDICAMENTEUSES :
- Rifampicine (RIFADINE®, RIMICTAN®, RIFATER®, RIFINAH®), cisapride (PREPULSID®), quinidine (SERECOR®, QUINIMAX®), bépridil (UNICORDIUM®), pimozide
(ORAP®)
- dérivés de l’ergot de seigle : ergotamine (GYNERGENE CAFEINE®), dihydroergotamine (DIHYDROERGOTAMINE®, SEGLOR®, TAMIK®, IKARAN®),
méthylergométrine (METHERGIN®)
- Millepertuis : Hypéricum perforatum (MILDAC®, PROCALMIL®)
- Inhibiteurs de la pompe à protons (INEXIUM®, LANZOR®, OGAST®, MOPRAL®, OMEPRAZOLE®, ZOLTUM®, EUPANTOL®, INIPOMP®, PARIET®).
- Diltiazem (TILDIEM®, BITILDIEM®, MONOTILDIEM®, CARDIOSTA®, DELTAZEN®, DIACOR®, DILRENE®, DILTIAZEM®) : commencer par une posologie de diltiazem
diminuée de moitié.
- Simvastatine (ZOCOR®, LODALES ®), lovastatine : risque de rabdomyolyse.
- Kétoconazole (NIZORAL®), itraconazole (SPORANOX®) : modification des concentrations de chacun des médicaments, ces associations sont à
faire sous stricte surveil ance.
-Contraceptifs oraux: modification des concentrations de contraceptifs ; des méthodes alternatives fiables doivent être utilisées.
- Ritonavir (NORVIR®): association de 100 mg de Norvir avec 300 mg de Reyataz.
- Efavirenz (SUSTIVA®) : L’efavirenz fait chuter le pic sanguin d’atazanavir de 58 % et l’aire sous la courbe de 74 %. Prendre 400 mg
d’Atazanavir et 100 mg de Ritonavir.
- Névirapine (VIRAMUNE®) : diminution des concentrations d’atazanavir, ajustement des doses à faire (400 mg d’atazanavir + 100 mg de
ritonavir).
- Ténofovir (VIREAD®) : association de 100 mg de Viread avec 300 mg de Reyataz et 100 mg de Norvir possible.
- Didanosine (VIDEX®) Prendre Videx 2 heures après Reyataz associé au Norvir possible.
- Indinavir (CRIXIVAN®) : risque d’hyperbilirubinémie augmentée.
- Tipranavir (APTIVUS®) : risque majeur de diminution de l’efficacité du REYATAZ®.
- Rifabutine (ANSATIPINE®) : diminuer la dose de Rifabutine à 150 mg/j un jour sur 2 ou 3 fois par semaine.
- Vérapamil (ISOPTINE®, TARKA®): augmentation des concentrations de vérapamil.
- Warfarine (COUMADINE®) : surveil er at entivement l’INR.
- Antiacides ou pansements intestinaux : prendre ces médicaments une heure avant ou deux heures après la prise de Reyataz.
- sildénafil (VIAGRA®), tadalafil (CIALIS®), vardénafil (LEVITRA®) : majoration des effets indésirables de ces produits.
- AntiH2 (TAGAMET®, STOMEDINE®, AZANTAC®, RANIPLEX®, CIMETIDINE®, RANITIDINE®) : Reyataz 300 mg avec Norvir 100 mg une fois par jour avec de la
nourriture 2 heures avant et au moins 10 heures après la prise d’antiH2.
- Clarithromycine (NAXY®, ZÉCLAR®) : une surveil ance est nécessaire en cas d’association.
- Antiarythmiques : suivre les concentrations des antiarythmiques.
- Irinotécan (CAMPTO®) : augmentation de la toxicité de l’irinotécan.
- Agents antifongiques : Fluconazole (TRIFLUCAN®) : ne pas utiliser de doses élevées (> 200 mg/j).
- Immunosuppresseurs : cyclosporine (SANDIMUM®) : suivi fréquent des concentrations de ces médicaments.
- Propionate de fluticasone (FLIXOTIDE®, FLIXONASE®, SERETIDE®) : réduire les doses de corticoïdes ou passer à un corticoïde qui n’est pas un
substrat du CYP 3A4.
ISE EN GARDE, PRECAUTIONS D’EMPLOI :
- Hépatite B ou C chronique : risque plus élevé d’ef ets indésirables hépatiques.
- Al ongement asymptomatique de l’espace PR : précaution en cas d’antécédents de troubles de la conduction cardiaque.
- Hémophiles : risque d’augmentation des saignements.
- Lipodystrophie sur le mode atrophique et troubles métaboliques (intolérance au glucose, diabète, hypertriglycéridémie,
hypercholestérolémie). Reyataz induit dyslipidémie.
- Hyperbilirubinémie, élévation des transaminases hépatiques. En cas de jaunisse ou ictère scléral intolérable, ne pas réduire la posologie,
mais prendre un traitement antirétroviral alternatif.
- Intolérance au lactose : éviter de prendre ce traitement.
- Insuffisance hépatique modérée à sévère : ne pas prendre Reyataz.
ESISTANCE : Un risque de résistance croisée avec les autres inhibiteurs de protéase peut survenir.
Le dosage plasmatique est recommandé dans les situations suivantes : échecs virologiques, ef ets
indésirables, interactions médicamenteuses attendues (notamment pour la combinaison IP + INN OU 2 IP), traitement de la co-infection par le VHC, femme enceinte sous IP au 3ème trimestre de grossesse. Pour plus d’informations, Contactez le CIFASSIH 24 h/24 au ( 03.20.69.46.64. - Fax 03.20.69.46.15 - E.mail : servmalinf@ch-tourcoing.fr
Centre Hospitalier de Tourcoing - 135 rue du Président Coty - 59208 Tourcoing cédex

Source: http://www.stopsida.asso.fr/observance/reyataz.pdf

Msdsbrute aus.doc

SECTION 1 - IDENTIFICATION OF PRODUCT FOR HEALTH SAFETY EMERGENCY ONLY: 13-1126 Poisons Information Centre Other Information Calls: (07) 3277 7070 Flycam Pty Ltd. BRUTE® Pour-On for Cattle Hazardous Mat'l. Desc.: Insecticide, O/T Agricultural, N.O.I., Liquid SECTION II - HAZARDOUS COMPONENTS OF MIXTURES Permethrin (CAS #52645-53-1) (3-Phenoxyphenyl) Methyl (±) cis

Microsoft word - faqs about h1n1 flu.doc

Frequently Asked Questions About H1N1 Flu (Swine Flu) What should parents do to protect their children from the swine flu? • Wash hands often with soap and water, especially after you cough or sneeze. Wash hands for 20 seconds, which is about as long as it takes to sing the “Happy Birthday” song twice. Alcohol-based hand cleaners also work well. • Alternatively, cover your nose

Copyright © 2010-2014 Find Medical Article